Equipe

Meriam Bousselmi

Avocate, Auteure et Metteure en scène Tunisienne

www.meriambousselmi.com

Meriam Bousselmi excelle dans de multiples sphères. Née en 1983 à Tunis, elle se lance dans les sciences juridiques et politiques et devient avocate. Parallèlement, Meriam se forme en tant que dramaturge et metteure en scène au centre Arabo Africain de Formation et de Recherches Théâtrales. En 2014, Meriam remporte le prix de la meilleure conférence de fin de stage au barreau Tunisien en matière de Droit d’auteur et en 2015, elle participe à la commission d’élaboration et de rédaction de la Déclaration de Carthage pour la protection des artistes en situation de précarité.

Par ailleurs, auteure bilingue arabe-français. Elle est publiée en allemand chez HARTMANN & STAUFFACHER Gmbh et en danois chez Nordiska.dk. Ses textes sont également traduits en anglais et en hébreu. Récemment, elle a été sélectionnée comme lauréate du prestigieux prix « Berliner Künstlerprogramm des DAAD » pour l’année 2016 en section littérature, ce prix étant le dernier d’une liste importante.

Outre le talent de sa plume, Meriam est tout autant reconnue comme metteure en scène. Consacrée lauréate du prix «Théâtre Production Award for Young Creative Arab Artists » décerné par la Fondation Ressource Culturelle pour sa pièce « Zapping- sous contrôle », elle participe également au Forum international des Rencontres théâtrales de Berlin et reçoit le soutien de l’Académie des Arts du Monde de Cologne pour sa création « Le Péché du succès».

Plusieurs de ses créations en coproduction avec Theater an Der Ruhr et Globalize Cologne Festival ont été saluées par la critique allemande et son public. De surcroit, elle forme des hommes de théâtre en herbe dans plusieurs pays arabes, notamment au Maroc, dirigeant aussi des résidences et des ateliers notamment à Tunis, Damas, Beyrouth, le Caire, la Belgique, Paris, Limoges, Avignon, Ile de la Réunion, Berlin et en Belgique.

Photo: Meyer Originals

 

 

563642 10152027167860589 243173131 n

Sigrid Brinkmann

Critique littéraire et Modératrice radiophonique Allemande

Sigrid Brinkmann a fait des études de Lettres Modernes à Montpellier, Paris et Berlin. En tant que critique littéraire et auteure d’émissions de radio, son intérêt se porte sur la littérature francophone et la vie culturelle au Proche Orient. En 2013 elle était boursière de la Fondation Robert Bosch et effectué une résidence de recherches au Maroc. Depuis 2004 Sigrid Brinkmann présente l’émission „Fazit“ sur Deutschlandradio Kultur (radio de diffusion nationale). Elle modère des grandes rencontres littéraires et des manifestations culturelles comme les Journées de la Littérature Allemande.

Photo: Bettina Straub

 
Sigrid brinkmann autorenfoto

Dr. Narges Hashempour

Universitaire, Chercheuse en théâtre et Comédienne Iranienne

Née en1967 à Téhéran. Elle est  comédienne, metteure en scène, chercheuse et Dramaturge. Titulaire d’un doctorat en études théâtrales de la Freie Universität Berlin en 2013. Depuis 1991, elle a participé à divers projets et festivals internationaux de théâtre, de film et de pièces radiophoniques.

En 2014, elle a signé la dramaturgie de la pièce Sal Saniye (Les secondes sont comme des années) présentée au Festival du Theater Spektakl à Zürich et à Téhéran Saad Abad Palace. En 2011, elle a écrit et dirigé la performance Salone Teherani : Vie privée et publique en Iran, présentée au Festival "Politik im Freien Theater" au théâtre National de Dresde. Elle a conçu l’installation sonore : « Ich Und » en collaboration avec l’artiste Knut Remond dans le cadre de "transculturelle PARANOIA" ( Artneuland, Berlin) en 2008 et en 2013  . Elle est à la fois l’auteure et l’interprète du monodrame: « une chansons pour elle » coproduit par l’Akademie Schloss Solitude et Theater an der Ruhr en 2006.  Son oeuvre « Schéhérazade im Flughafen» a été soutenue par l’Akademie Schloss Solitude et le Festival Pforzheim en 2005. En 2004, elle a joué et mis en scène « Unwritten Whispers » qui a connu beaucoup de succès à Téhéran et à Berlin.

Elle a reçu plusieurs prix dont : le Gordana-Kosanovic-prix de la Meilleure comédienne décerné par le Théâtre an der Ruhr en 2001. Par ailleurs, elle a été deux fois primée par le Festival  International de Théâtre Fadjr. D’abord en 1995, lors de la 15ème édition, elle a remporté le Prix de la meilleure interprétation   pour son rôle dans Ruzegare Nazanine Talaat Mehraban (Les beaux jours de Talaat l’amical ). Ensuite, elle a reçu à nouveau le même prix lors de la 17ème  édition du Festival International de théâtre Fadjr  en récompense de son excellente interprétation de la piéce Shekargahe Mamnu (Chasse Interdite). 

Photo: Textures

558667006 1280x720
×